Librairie Générale
203 bis avenue Daumesnil - 75012 Paris
Tél : 01 43 43 82 27

Librairie BD
54 Boulevard de Reuilly - 75012 Paris
Tél : 01 43 43 25 06

Nos 2432 lectures

9782352895879

Le martinet

De page en page, l'on suit le vol d'un martinet, depuis son retour de migration avec sa colonie, jusqu'à la confection de son nid à partir de fils saisis au vol. Les illustrations de Sarah Cheveau, tout en papier découpé, donnent à voir le mouvement vif et dansant de l'oiseau dans la ville italienne qu'il revient habiter. Un album fluide et gracieux, à l'image du martinet : coup de cœur !

Critique de Laura Legros, le 26 Février 2024

9782381910802

Quinze minutes sur le ring : sur les traces d'une action passée, 24 septembre 1922

La compréhension de l’agir humain : telle est la visée que se donne Christophe Granger tandis qu’il restreint son champ de recherche à une action unique, le combat de boxe qui a opposé Georges Carpentier et Battling Siki le 24 septembre 1922. Avec une application soutenue, l’historien observe et analyse, décrit et raconte tout ce qui se joue dans ces quinze minutes ; en multipliant les perspectives, de la socialisation des acteurs à la dimension mentale de leurs actes, il réinscrit l’action ponctuelle dans le flux de la vie. La mise en mouvement qui s’opère dans le dernier chapitre, où l’action filmée se livre à notre regard dans son intégralité, est vertigineuse. Un objet livre remarquable, un essai novateur et stimulant qui interroge de la façon la plus concrète les modalités de notre présence au monde.

Critique de Laura Legros, le 24 Février 2024

9782073043597

Mon cher mari

Lorsqu'il s'agit de narrer la vie de couple ( les agacements, les déceptions, mais aussi, malgré tout, la passion ), Rumena Buzarovska n'a peur de rien ! A travers ses protagonistes, elle livre une satire hilarante et tout à fait honnête de la société patriarcale et des relations amoureuses actuelles.

Critique de Matilde Bagnis, le 23 Février 2024

9782364686991

Là où la terre ne vaut rien

Au pied des montagnes du Colorado, loin de Denver, s'étend la plaine. Des centaines de parcelles de terrain de prairie, à bas prix, où les hivers sont rudes, les étés trop chauds, où rien ne pousse mais où n'importe qui peut devenir propriétaire de son lopin de terre, y planter son mobil home.
On y trouve les laissés-pour-compte, quelques drogués, quelques hors-la-loi, ceux et celles que la ville et la vie ont mâchés et recrachés.

Ted Conover entend parler de ces "débranchés" (qui vivent sans être reliés aux réseaux d'eau et d’électricité), rencontre les membres d'une association qui tient un refuge dans la région et décide de passer plusieurs mois dans la plaine, à la rencontre de ses habitants. Des mois qui se transforment en années, le temps de plonger au cœur du sujet, de ne pas le survoler. Il achète une caravane et s'y installe par intermittence pendant quatre ans et nous livre aujourd'hui le fruit de cette longue enquête immersive.

Un récit passionnant, sur ce qu'est devenu le rêve américain au XXIe siècle, sur les contours de la liberté, les paradoxes, la vérité, l'humanité, et l’immensité du ciel du Colorado.

Critique de Marion Speiser, le 22 Février 2024

9791034752485

Le combat d'Henry Fleming

Avec son dessin sombre et réaliste, Steve Cuzor (Cinq branches de coton noir) se réapproprie de la plus belle manière qui soit l'oeuvre de Stephen Crane. 

En pleine Guerre de Sécession, on suit l'histoire du jeune Henry Fleming dont le souhait profond de décider de son propre destin se heurte à l'horreur de la guerre, où l'individu doit s'effacer au profit du groupe. L'histoire d'un homme nous apparaît alors comme celle d'un combat ancestral entre l'intérêt personnel et l'intérêt général.
Une BD à lire absolument ! 

Critique de Pierre Cadeau, le 22 Février 2024

9782505115809

Simenon et les romans durs. La neige était sale

Dans une ville indéfinie à une époque indéfinie, Frank, fils d'une tenancière de maison close, navigue dans le milieu de la petite pègre. Celle des vols sordides et des soirées trop arrosées et décevantes. Jusqu'au jour où il tue ! D'abord sans conséquence mais son arrestation et la rencontre avec la jeune Sissy posent la question de la culpabilité, du mal et surtout de la rédemption. 

Considéré comme le roman existentialiste de Simenon, La neige était sale met en scène des personnages peureux et vils dont l'ensemble est magnifié par le dessin de Bernard Yslaire. La question du mal et du pardon, au cœur de ce texte, est superbement amenée par l'adaptation qu'en fait Jean-Luc Fromental.




Critique de Lise Kennel, le 22 Février 2024

9791037110916

Tremble la nuit

Les vies de Barbara et de Nicolas semblent déjà tracées. Mais une nuit, un tremblement de terre détruit les villes où ils vivent, ainsi que les projets que leurs familles avaient pour eux...

Un joli roman historique autour des notions de destin ( chaque chapitre porte le nom d'une carte du tarot ! ) et de résilience, dans la Sicile du XXième siècle.

Critique de Matilde Bagnis, le 17 Février 2024

9782330186647

Le temps des loups : l'Allemagne et les Allemands (1945-1955)

Ouvrage d'une grande maîtrise et d'une rare lucidité, Le temps des loups explore les mutations de la sphère intime, sociale et culturelle de l'Allemagne d'après-guerre. Le texte d'Harald Jähner donne ainsi un nouvel éclairage sur l'état d'esprit du peuple allemand - loin d'être uniforme - dans les semaines, mois et années qui suivirent la chute du IIIe Reich. L'auteur parvient à restituer avec brio la complexité d'une période trouble où la honte, la faim et la criminalité se mêlent à l'euphorie, l'insouciance et la liberté ; où la nécessité de faire à nouveau société se heurte souvent au retour chaotique de millions de déplacés, expulsés, déportés ou prisonniers dans un pays entre ruines et reconstruction. Impressionnant !


Critique de Solène Quéré, le 16 Février 2024

9782073043245

Elles

Depuis les années 50, l'écriture d'Alba de Céspedes n'a pas vieilli d'un jour : la condition féminine est décrite avec une justesse saisissante et beaucoup, beaucoup d'intelligence...

Critique de Matilde Bagnis, le 15 Février 2024

9782925141952

Voyages sans bagages

Des nouvelles et des lettres dans le style inimitable de l'écrivaine finlandaise : une langue rêveuse, ironique et parfois décalée, qui flirte avec l'étrange. Parfait pour un moment de lecture suspendu, et pour découvrir une autrice incontournable de la littérature nordique.

Critique de Matilde Bagnis, le 14 Février 2024

9782492768187

Chasseur de glace

Dans ces pages d'une luminosité remarquable, paysages et scènes de vie se succèdent : l'on suit le quotidien de Youri et de son père, chasseur de glace au bord du lac Baïkal. Les informations documentaires se mêlent aux sensations éprouvées et aux histoires racontées dans cette région du monde dont la population décline, mais que le jeune Youri habite pleinement. Un album délicat et radieux, à découvrir dès 5 ans.

Critique de Laura Legros, le 12 Février 2024

9782330182564

Moow le mini-pingouin

Quelle joie de retrouver Rima, Philippe et Louise, cette fois-ci en Arctique sur les traces de Moow le mergule ! Dans cette merveilleuse collection, des collégiens partent à la découverte d’une espèce, et à la rencontre d’une individualité animale. L’on aime particulièrement ce tome, pour la façon dont les adolescents accueillent l’imprévu, pour l’intense attention qu’ils portent à l’inconnu. Leur aventure nous captive, leur constance et leur enthousiasme nous inspirent. Coup de cœur !

Critique de Laura Legros, le 13 Février 2024

9782080430182

Les aventures de moi-même. Journal de ma manif

Le nouvel opus des Aventures de moi-même est une aventure collective ! C’est avec plaisir que l’on retrouve le jeune Gaspard et ses multiples questionnements, qu’il cherche à circonvenir par des listes cocassement pragmatiques. Désormais, ses préoccupations personnelles trouvent une résonance dans les enjeux environnementaux du monde contemporain : et c’est avec tendresse, amusement (et admiration !), que l’on assistera à sa prise de conscience citoyenne. Pour les jeunes lecteurs et lectrices, un roman réjouissant de Charly Delwart, savoureusement illustré par Ronan Badel, drôle, futé… et inspirant !

Critique de Laura Legros, le 13 Février 2024

9782203257665

Mangaka. Vol. 1

Enfin un nouveau roman de Thibault Vermot… et une première série ! L’on retrouve avec plaisir cette façon qu’il a de mêler les genres – ici, manga de lycée et thriller fantastique –, de nous tenir en suspens par une diffusion orchestrée du mystère et de la peur, et un jeu sur les points de vue à la fois narratif et cinématographique. Les éléments propres à l’univers du manga sont bien là – personnages types, motifs les plus évidents – et se trouvent mis en abyme dans la pratique de dessin d’Asuka, la jeune mangaka dont on suit l’évolution, jusqu’à la transgression adolescente à partir de quoi l’action s’emballe. C’est divertissant, efficace, haletant : vivement le tome 2 !

Critique de Laura Legros, le 13 Février 2024

9791026827887

The nice house on the lake. Vol. 1

Ils sont dix. Dix à avoir été conviés par Walter, un ami pour certains une connaissance pour d'autres, dans sa jolie maison au bord du lac. Dix à réaliser qu'ils sont probablement les seuls survivants sur terre. Mais pourquoi eux ? Ont-ils été choisis à dessein ? Et qui est réellement Walter et qu'attend il d'eux ?

Dans une ambiance de fin du monde, les auteurs livrent un huis clos angoissant au suspens insoutenable où les relations humaines sont au cœur du problème. On ne peut qu'attendre la suite en trépignant d'impatience !


Fauve de la série 2024

Critique de Lise Kennel, le 13 Février 2024

9791034762828

L'incroyable mademoiselle Bang !

Quelle surprise lorsque les Bang, un vieux couple de notables coréens, apprennent qu'ils attendent un enfant. Sous le coup de l'émotion, leur vieille servante prépare une garde-robe pour les cinquante années à venir du futur petit garçon. Mais pas de chance, c'est une fille, Mademoiselle Bang, qui arrive à la naissance ! Quelle importance, le destin est en marche pour la jeune enfant, qui n'a que faire de s'habiller comme un garçon, et compte bien mener la vie qu'elle veut ! 

Drôle et pétillant, Mademoiselle Bang est une véritable BD d'aventure en pleine Corée médiévale.


Fauve jeunesse 2024

Critique de Pierre Cadeau, le 13 Février 2024

9791040802396

Des maux à dire

La mère de Véra ne va pas bien. Une maladie qui se soigne mais encore faut-il prendre son traitement, le genre de traitement qui modifie votre humeur et qu'Adela ne veut pas toujours avaler.

Une formidable bande dessinée sur l'impact de la maladie dans le cercle familial. Comment, du malade, central, chacun autour reçoit différentes éclaboussures, quel rôle chacun et chacune s'assigne et ne peut pas quitter.
L'alternance d'illustration entre le dessin et la broderie sert parfaitement le récit et marque l'originalité d'une oeuvre parue en 2023 mais qui sera une des meilleures lectures de 2024, c'est sûr !


Prix du Public 2024.

Critique de Marion Speiser, le 13 Février 2024

9782370553898

L'occasion

Une fois encore avec Juan José Saer, le sentiment de lire un chef-d'œuvre d’une profondeur vertigineuse. Bianco est un émigré européen, spiritualiste qui cherche à se faire une situation dans la pampa argentine afin de prendre sa revanche sur les positivistes qui l’ont poussé à l’exil. Mais sa quête de maîtrise intellectuelle va achopper à l’énigme que constitue sa femme Gina, qu’il soupçonne de le tromper avec son associé Garay Lopez. On peut lire ce livre comme une réécriture métaphysique et métafictionnelle du roman réaliste du XIXe siècle (avec ses thématiques : adultère, capitalisme, individualisme) ; on peut aussi se laisser emporter par l’engrenage de la narration, entre faillite inéluctable de la raison, tours et détours de la pensée conceptuelle, retour obsessionnel de la matière corporelle, circularité troublante de la fiction, moments de suspension du réel hallucinants. La prose de Juan José Saer est d’une beauté exceptionnelle ; la façon dont elle suit les méandres des sentiments humains transporte et subjugue. Cet immense écrivain dit mieux que personne l’incertitude qui sape notre rapport au monde dans ses fondements : la vérité comme la réalité qui se dérobent à l’appréhension, l’impossibilité de coïncider avec soi et avec l’autre, la quête d’un sens qui n’adviendra pas. La littérature portée au plus haut point.

Critique de Laura Legros, le 10 Février 2024

9782889830008

A quoi songent-ils, ceux que le sommeil fuit ? : microfictions

Dans l'intimité de la nuit, la plume envoûtante de Gaëlle Josse glisse d'un portrait à l'autre et parvient, en quelques mots, à saisir l'effroi, l'attente, le désir et toute la palette d'ombres qui traversent nos existences à la tombée du crépuscule. Une promenade d'équilibriste entre lumière et ténèbres !

Critique de Solène Quéré, le 08 Février 2024